Portefeuille Bitcoin : Review du Legder Nano

Cela fait maintenant quelques semaines que je fais partie des heureux possesseurs du Ledger Nano auquel je confie mes fragments de Bitcoin et je me suis dis qu’il serait sympa de vous en faire un retour.

Commençons par une introduction rapide de la bête :

 Fiche de présentation

Nom : Ledger Wallet Nano

Qu’est ce que c’est : Un portefeuille physique de bitcoin

Par qui est il crée : Cocorico ! Ledger est une société issue de la collaboration de 3 startups françaises :

Prix : 34.80€.

Date de sortie : Décembre 2014.

Où l’acheter : Directement sur le site du fabriquant, Ledger, qui accepte les paiements en Bitcoin !

Maintenant que les présentations sont faites, on peut rentrer dans le vif du sujet.

 Mon avis sur le Ledger Nano

Pour tout vous dire je ne sais pas par où commencer tant il y a d’avantages par rapport à mon ancienne façon de gérer mes portefeuilles bitcoins, je vais tout vous mettre en vrac, dans un ordre non-exhaustif donc.

Packaging

Je ne vais pas m’attarder sur ce point car il n’est pas important.

Si vous me lisez il y a de forte chance pour que vous soyez comme moi et que vous préféreriez recevoir un objet fonctionnel et sécurisé directement dans du papier journal plutôt que quelque chose avec une sécu trouée de partout mais avec une belle boite et des stickers.

Pour le coup nous avons de la chance, c’est à la fois sécurisé et livré avec un packaging est sympa, une photo valant mille mots :

bitcoin hardware wallet portfeuille ledger nano

La (jolie) boite contient donc :

  • Le Nano
  • La carte de sécurité
  • Le livret de restauration
  • Un tour de cou
  • Un porte clé
  • Un mini manuel de mise en route

Libération de Bitcoin-Core et du wallet.dat

Là c’est plus intéressant ! Si vous utilisez Bitcoin-Core vous êtes au courant que lors de la première installation nous devons télécharger la blockchain et que cela dure une heure.

On pourrait relativiser et se dire que l’on ne doit le faire qu’une fois, ce qui est vrai MAIS ensuite vous devez synchroniser chaque nouveau bloc, et ce tous les jours.

Une habitude à prendre ? D’une certaine façon oui. Sauf qu’ayant une utilisation assez nomade de la technologie, entendez par là que d’un jour à l’autre je n’utilise pas les même machines, lorsque je dois faire la mise à jour, ça me prend une heure.

Évidemment, ces événements arrivent toujours lorsque vous souhaitez faire une transaction. Et bah non, attendez 15-20 minutes avant, car vous n’avez pas allumé la machine en question depuis plusieurs jours.

Ensuite ajoutez à ça votre portefeuille, le fameux wallet.dat. On pourrait en faire une sauvegarde et se balader avec, oui c’est ennuyeux. Surtout que si vous ajoutez de nouvelles adresses à votre portefeuille, il faut en refaire une. On pourrait aussi le mettre dans un cloud, mais là mon côté parano refait surface et c’est hors de question.

Ici, pas de blockchain à synchroniser, ni de sauvegarde à faire à chaque utilisation, et ça, c’est libérateur.

Ledger Wallet, l’application multi-plateforme

Il suffit juste d’installer l’application qui va bien et qui est disponible sur Google Chrome ainsi que sur Chromium, rien d’autre à faire. Vous pouvez consulter son code source sur Github.

L'application une fois installée sur GNU/Linux
L’application une fois installée sur GNU/Linux

Notez ici que malgré la facilité d’installation du Wallet, j’aurais aimé que cela soit disponible sous forme standalone. Utilisant Firefox, je n’avais donc ni Chrome ni Chromium d’installé, mais au moins, c’est compatible Windows, Linux et Mac OSX.

Il est aussi compatible avec les appareils mobiles, pour cela il suffit de le brancher via un adaptateur OTG et de se servir d’une application compatible comme Mycelium ou GreenBits.

Notez que sur les postes fixes vous avez aussi la possibilité d’utiliser des applications alternatives à celle de Ledger, pour les utilisateurs de Google Chrome / Chromium vous avez :

Si vous ne l’utilisez pas ou ne souhaitez pas l’installer et que vous utilisez Linux alors vous pouvez utiliser Electrum grâce à ce script et ce guide en anglais disponible sur Reddit.

Installation sous GNU/Linux

Là aussi j’ai été surpris car je n’ai pas eu de soucis au niveau de l’installation des drivers etc.

Pour l’installation sous linux il suffit d’ajouter quelques règles UDEV  :

#!/bin/bash
echo "SUBSYSTEMS==\"usb\", ATTRS{idVendor}==\"2581\", ATTRS{idProduct}==\"1b7c\", MODE=\"0660\", GROUP=\"plugdev\", OWNER=\"qsypoq\"" >/etc/udev/rules.d/20-hw1.rules
echo "SUBSYSTEMS==\"usb\", ATTRS{idVendor}==\"2581\", ATTRS{idProduct}==\"2b7c\", MODE=\"0660\", GROUP=\"plugdev\", OWNER=\"qsypoq\"" >>/etc/udev/rules.d/20-hw1.rules
echo "SUBSYSTEMS==\"usb\", ATTRS{idVendor}==\"2581\", ATTRS{idProduct}==\"3b7c\", MODE=\"0660\", GROUP=\"plugdev\", OWNER=\"qsypoq\"" >>/etc/udev/rules.d/20-hw1.rules
echo "SUBSYSTEMS==\"usb\", ATTRS{idVendor}==\"2581\", ATTRS{idProduct}==\"4b7c\", MODE=\"0660\", GROUP=\"plugdev\", OWNER=\"qsypoq\"" >>/etc/udev/rules.d/20-hw1.rules
echo "SUBSYSTEMS==\"usb\", ATTRS{idVendor}==\"2581\", ATTRS{idProduct}==\"1807\", MODE=\"0660\", GROUP=\"plugdev\", OWNER=\"qsypoq\"" >>/etc/udev/rules.d/20-hw1.rules
echo "SUBSYSTEMS==\"usb\", ATTRS{idVendor}==\"2581\", ATTRS{idProduct}==\"1808\", MODE=\"0660\", GROUP=\"plugdev\", OWNER=\"qsypoq\"" >>/etc/udev/rules.d/20-hw1.rules
udevadm trigger
udevadm control --reload-rules

Copiez collez ces lignes dans un script-shell et exécutez le, n’oubliez pas de remplacer Qsypoq par votre nom d’utilisateur smiley

Sécurité du Ledger Nano

Comme vous avez pu le voir dans le listing reçu, sont inclus une carte de sécurité et un livret de restauration

Y’a beaucoup de trucs là comment ça marche tout ça ?

Lorsque vous souhaitez accéder à votre portefeuille vous devrez alors lancer l’application de Ledger puis insérer votre Nano.

Il vous est alors demandé un premier code à 4 chiffres que vous avez choisi lors de son initialisation.

Écran principal de l'application
Écran principal de l’application, image de présentation issue du site du fabriquant.

A ce moment vous pouvez alors visualiser les bitcoins que vous possédez ainsi que les transactions récentes.

Pour pouvoir effectuer de nouvelles dépenses, vous devrez alors vous munir de votre carte de sécurité.

Notre carte de sécurité
Notre carte de sécurité

Une combinaison de chiffres et de lettres aléatoires s’affichera sur votre écran, il faudra alors entrer un code correspondant à ces caractères sur votre carte.

Si vous le souhaitez vous pouvez aussi remplacer cela par un système type double authentification, dans ce cas plus besoin de la carte mais de votre téléphone portable.

Bah, il sert à quoi le livret de restauration alors ?

Le livret de restauration

Le livret de restauration, comme son nom l’indique, sert à restaurer votre portefeuille en cas de perte du Nano ou pour en faire une copie sur un autre appareil.

C’est ce que j’ai choisi de faire ayant commandé le version duo, comprenant 2 Nanos. J’ai configuré le 1er et l’ai copié sur le 2ème, ainsi j’ai ai un sur moi et un deuxième stocké chez moi en cas de perte.

Revenons à notre livret. Il contient un QR code ainsi que la version écrite (par vous même) de vos 24 mots formant votre « private seed ».

ledger-wallet-nano-review-backup-sheet
Le livret de restauration

Grâce à elle vous pourrez restaurer votre portefeuille dans d’autres périphériques ou logiciels compatibles (BIP32, BIP44).

Notez que la clé privée ne sort jamais du Nano. Lors d’un paiement la transaction est signée « de l’intérieur », ainsi la clé privée n’est même pas visible par l’ordinateur auquel le Nano est connecté.

Rendez-vous dans la F.A.Q. à la fin de l’article pour voir quelques cas pratiques.

Pourquoi pas un produit concurrent ?

Et bien oui, d’autres produits du genre existent sur le marché, pourquoi ai-je choisi celui là plutôt qu’un autre ?

Non pas parce que l’article est sponsorisé, il ne l’est pas, d’aucune façon.

Je préfère le dire car c’est un peu la mode en ce moment de chasser les articles sponsorisés ou pubs cachés, rien de ça ici.

Bon par contre si un représentant de chez LedgerHQ passe par là et a un des nouveaux Ledger Nano S (qui n’était pas disponible lorsque j’ai commandé le nano) ou un Nano Strap dont il ne sait pas quoi faire je dis pas non hein… MDR smiley

Revenons à notre question, même si parfois je peux être pris d’achats compulsifs ils n’en restent pas moins réfléchis. J’avais donc réalisé un tour des alternatives avant de faire mon achat et j’étais tombé sur :

  • Trezor
  • KeepKey

Sauf que j’étais à la recherche d’une solution pérenne. Donc un écran et/ou des boutons, non merci.

Même si on ne fait pas souvent tomber son matériel, il suffit d’une seule chute sur le sol, dans le sable ou dans l’eau et d’un peu de malchance pour ruiner son appareil en quelques secondes.

Même s’il est possible de restaurer son porte feuille sans l’appareil en question, un rachat aurait un certain coût, donc ça sera sans moi.

On a aussi des alternatives au sein même de la marque :

  • Ledger Blue
  • Ledger HW.1
  • Ledger Unplugged
Ledger Blue en pleine utilisation
Ledger Blue en pleine utilisation

Pour le Blue le prix n’était pas dans le budget que je souhaitais allouer à mon achat, de plus on trouve un grand écran.

Comme pour ses concurrents, ne les ayant jamais eu entre les mains pour juger de leur robustesse, j’ai préféré m’abstenir.

Ledger HW1 VS Nano
Ledger HW.1 VS Nano

Le HW1 aurait pu faire l’affaire s’il n’y avait pas le Nano, mais là je le trouve visuellement et peut être à tort assez fragile comparé à son grand frère.

Le Unplugged en pleine utilisation
Le Unplugged lors de son utilisation

Pour le Unplugged là c’est mon côté parano qui m’a empêché de faire mon achat. Même si leur système et leur sécu ont l’air au point, je n’utilise pas de NFC, c’est plus fort que moi actuellement j’ai cette techno en horreur, merci les cartes de paiement sans contact.

Un bémol ?

ethereum

Depuis que je l’utilise la seule chose que j’ai à lui reprocher et l’absence du support d’Ethereum en même temps que Bitcoin.

Je suis allé poser la question sur Twitter et cela m’a était confirmé, le problème étant la taille de la mémoire du Nano.

Un point faible sans en être un étant donné qu’il est annoncé comme portefeuille Bitcoin et non Ethereum.

Mais j’avoue que je suis tout de même jaloux du Nano S et de son double support ! Malgré la présence de l’écran, celui ci est protégé une fois replié et assez petit pour être à l’abri de la casse.

Enfin, cela n’est que mon ressenti face aux visuels de l’objet, si j’en récupere un un jour je vous ferai une review ainsi qu’une comparaison avec le Nano première génération ! smiley

 Foire aux questions

Pour finir, une petite foire aux questions, en partie tirée du support anglais de Ledger.

Combien de temps le Nano dure t il ?

L’EEPROM est la partie la plus sensible, elle est garantie pour une rétention des données pendant 30 ans et 500 000 cycles d’écritures. D’ici là je pense qu’on aura acheté un nouveau modèle ! :p

Si j’oublie mon code PIN ?

Après 3 échecs le nano se réinitialise en état « sortie d’usine ». Il faudra vous munir de votre livret de restauration afin de pouvoir rétablir votre appareil et pouvoir choisir un nouveau code PIN.

Si je perds ma carte de sécurité ?

Il faudra vous munir de votre livret de restauration. Grâce à vos 24 mots vous pourrez imprimer la carte de sécurité correspondante ou en générer une nouvelle directement sur la page dédiée de Ledger.

Si je perds mon livret de restauration ?

Alors là c’est le cas le plus délicat. Il est très important de ne pas le perdre, si quelqu’un s’en empare alors il pourra mettre la main sur tous vos Bitcoins !

Si jamais vous le perdez alors il faudra transférer tous vos fonds vers un portefeuille temporaire. Ensuite réinitialisez votre Nano et créer un nouveau portefeuille sur lequel vous renverrez vos Bitcoins.

Si je perds mon Ledger Nano ? Si on me le vole ?

Si un voleur ou un inconnu s’empare de votre Nano il ne pourra rien faire, en tout cas impossible de toucher à vos Bitcoins.

Même s’ il connaît votre PIN, en vous espionnant par exemple, il ne pourra que voir le solde de vos comptes car il ne possède ni votre carte de sécurité ni votre carte de restauration, ou votre téléphone si vous utilisez la seconde méthode de validation.

S’ il ne connaît pas votre PIN et essaye plusieurs codes, au bout de 3 échecs votre Nano se réinitialisera en mode « sortie d’usine » comme nous l’avons vu ci- dessus dans la question « Si j’oublie mon code PIN ? ».

Si je perds mon Nano ET mon livret de restauration ?

C’est simple, vous êtes fini. Ledger ne garde pas de copie des livrets de restauration et ne peut pas non plus accéder aux portefeuilles, c’est pourquoi il est extrêmement important de mettre votre à l’abri votre livret dans un lieu sûr. Les coffres sont faits pour ça !

C’est aussi la raison qui m’a poussé à prendre la version duo, ainsi en cas de perte je peux tout de même accéder à mon portefeuille.

Je garde aussi à l’abri ma carte de sécurité ainsi que le livret, ainsi en cas de besoin j’ai à disposition leurs copies.

Le mot de la fin

Je pense avoir fait le tour, c’est donc fini pour aujourd’hui.

Si vous avez des questions à propos du Nano ou des astuces à partager en rapport avec lui ou le stockage de vos Bitcoins en général, rendez-vous dans les commentaires. smiley

Bonne navigation sur les internets !

Envie de partager ?

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Portefeuille Bitcoin : Review du Legder Nano"

avatar
stanlog
Invité
stanlog

Bonjour, merci pour ce billet. Concernant les applications compatibles pour gérer ce portefeuille, vous pouvez ajouter l’application standalone Electrum. Vous trouverez un shell script pour installer la version de dev avec le support du ledger nano sur la page de support Ledger : http://support.ledgerwallet.com/knowledge_base/topics/which-client-s-support-the-ledger-wallet J’ai testé, ça fonctionne nickel, même si la GUI est moins sexy que l’appli. Chrome, ça m’évite d’installer cette verrue sur tous mes postes (que ce soit Chrome ou Chromium, ça ne me fait pas kiffé :D ). My 2 cents

wpDiscuz