Plutus.it : Paiement sans contact via Bitcoin et Ethereum

Lors de mes dernières navigations sur les internets je suis tombé sur cette vidéo (hébergée sur vimeo) nous présentant une application mobile, Plutus.it, permettant d’effectuer des paiements sans contact en convertissant nos Bitcoins et Ethereums :

plutus it bitcoin ethereum mobile paiement sans contact video vimeo

Ayant trouvé le concept intéressant je me suis dis, pourquoi pas faire un petit article dessus ?

Le principe est simple, on dépose des Bitcoins ou des Ethereums qui deviennent ensuite disponibles dans l’application puis avec quelques clics on les transforme en devise type Euros, Dollars etc.

Ensuite nous créons une carte de paiement sans contact virtuelle ayant pour solde ce que nous avons converti.

Il ne nous reste plus qu’à passer notre téléphone au dessus d’un terminal de paiement sans contact comme vous pouvez en trouver dans de nombreux magasins.

payer paiement bitcoin ethereum mobile plutus it

Et c’est tout ! Vous venez d’acheter votre baguette avec vos Bitcoins !

 Prémisses du projet

Malgré une alpha fonctionnant, le projet en est encore à ses débuts.

Actuellement l’équipe organise une levée de fonds qui sera répartie de la façon suivante :

payer bitcoin ethereum mobile plutus it fonds

Le projet inclus aussi la notion de Protons, des tokens spécialement conçus pour l’application. A chaque conversion faite dans l’application, jusqu’à 3% du montant sera offert en bons sous forme de Protons.

Ainsi une personne convertissant 1BTC en euro recevra l’équivalent de 0.03BTC en protons.

Nous devrions donc avoir un résultat ressemblant à cela :

  • Dépôt de BTC ou ETH
  • Conversion en devise
  • – frais de conversion
  • + jusqu’à 3% de bon en protons
  • Montant final

D’après leur annonce, il devrait y avoir entre 1 et 4% de frais lors des conversions. Leur vidéo elle, nous explique que le bon en protons devrait contre-balancer les frais.

L’idée est sympathique, à voir si le buisness-model tient la route sur le long terme.

J’en ai aussi profité pour leur demander sur Reddit une donnée importante qui manque au schéma :

Comment est fixé le prix du proton ?

Et bien c’est la 2ème fonction de la levée de fond, elle permettra aussi de fixer la valeur des protons.

Une fois cette dernière achevée, le montant total sera divisé par 850.00, ce chiffre étant le total de protons mis, dans un premier temps, en circulation.

 Quelques obstacles à franchir

Je trouve l’idée très intéressante, l’utilisation a l’air simple et les terminaux de paiements sans contact se généralisent de plus en plus. Par contre outre le buisness-model, plusieurs problèmes se posent.

 iFail

L’utilisation du NFC, aux dernières nouvelles, n’est pas possible sur les applications iOS non natives.

Donc si vous avez un iPhone : tant qu’Apple n’aura pas autorisé l’accès aux fonctionnalités NFC, ça sera sans vous.

 NFC

Je déteste le NFC, mais pour le coup, l’application étant sur mobile j’ai donc potentiellement le choix de l’activer ou le désactiver à mon bon vouloir. Ca reste du NFC mais c’est toujours mieux que sur une CB.

Mais une question se pose tout de même : comment se débrouille l’application sur la gestion des cartes de paiement virtuelles ? Sont elle générées à chaque paiement ou alors une carte unique est créée et créditée à chaque virement ?

Dans le second cas alors un piratage via le NFC serait peut être possible tout comme pour les cartes bleues.

Hors sécurité, un seul bémol, le paiement sans contact étant limité à un montant maximal de 20€, impossible de payer votre plein de courses avec vos Bitcoins.

Malgré cela les chiffres parlent d’eux mêmes, plus d’1 milliard d’euros dépensés via le paiement sans contact en 2015, potentiellement 1 milliard d’euros dépensés en Bitcoins !

Le cas TheDAO

hacked-DAO ethereum mobile paiement bitcoins

Deuxième point d’interrogation pour moi, la sécurité de leur système.

J’ai commencé à en parler à la section précédente mais là mon interrogation ne se pose plus sur le NFC mais sur les smart contracts d’Ethereum.

Quand j’ai vu les rebondissements dignes d’un épisode des feux de l’amour qu’a subi TheDAO dernièrement, ça m’a coupé un peu l’envie d’utiliser les smart contracts de startups qui proposent des avancées « révolutionnaires ».

Le souci est que dans la hâte les premières versions sont surtout sorties pour dire « vous avez vu, on l’a fait en premier, ça marche, c’est cool ! ».

Puis quelques semaines plus tard on se rend compte que les audits de sécurité n’ont pas été au niveau et on annonce qu’on a trouvé une faille mais qu’heureusement les fonds ne risquent rien évidemment.

Résultats ? 3 jours après nous apprenons qu’un tiers des fonds soit plus de 70 millions de dollars ont étés volés/retirés (plus de 3 millions d’ETH) par une personne ayant exploitée la faille en question.

Encore mieux, on remet en cause toute l’éthique d’Ethereum à cause de cela en proposant un softfork et on fait passer en 24h son cours de 21.10$ unité à 10.10$ unité.

Pour les plus curieux, tapez thedao hack dans votre moteur de recherche préféré et savourez. Prévoyez du popcorn et du café aussi. smiley

Le mot de la fin

Bref, sur le papier c’est super sympa, quid sur la future gestion niveau finance et technique. Nous avons sous les yeux une solution capable du meilleur, comme du pire.

Leur destin et celui de leurs investisseurs est entre leurs mains.

Envie de partager ?
TwitterFacebookGoogle+LinkedIn

Poster un Commentaire

avatar