Raspberry Pi : l’utiliser depuis son PC

Devoir sortir un écran HDMI, un clavier et une souris dès que vous voulez utiliser votre Raspberry Pi peut être fastidieux dans certains cas, n’ayant pas d’écran HDMI autres que mes téléviseurs je me suis mis à la recherche d’une alternative…

Vous aurez néanmoins besoin d’avoir Raspbian installé sur votre carte SD, personnellement je n’ai monopolisé un écran TV que pour cette étape, depuis je m’en sers uniquement en SSH ou VNC. Notez que pour ce tutoriel j’utilise une distribution basée sur Debian et donc apt-get.

 

Prérequis :

Raspbian installé sur votre Pi
– Avoir le Pi connecté au réseau

 Identifier votre Raspberry sur le réseau

Il faut tout d’abord identifier son Pi sur le réseau, nous utiliserons ici NMAP (“Network Mapper”) qui est un outil open source d’exploration réseau et d’audit de sécurité. Il a été conçu pour rapidement scanner de grands réseaux, mais fonctionne aussi très bien sur une cible unique.

On utilise donc ici la commande NMAP avec l’argument sn (anciennement -sP), permettant de ne scanner que les hôtes (les machines sur le réseau) actifs, sans essayer de scanner leur OS ou leurs ports ouverts, c’est ce que l’on appelle un ping scan, chez moi il prend en moyenne ~30 secondes.

Voici donc la commande (remplacez 192.168.0.1 par l’IP de votre routeur) :

nmap -sn 192.168.0.1/16

Une fois le scan terminé vous devriez apercevoir votre Pi, comme ceci :

nmap

 

Connexion SSH

Étant donné que par défaut le SSH est activé sur Raspbian, nous pouvons maintenant nous connecter en SSH en utilisant l’ip donné précédemment :

ssh pi@192.168.1.18

Notez que par défaut sur Raspbian l’utilisateur est pi et le mot de passe raspberry (et donc qu’il faudra le changer par la suite).

Vous voilà maintenant connecté en SSH, vous pourriez vous arrêter là, mais si vous voulez vous connecter en VNC, passez à la suite.

Connexion VNC

On installe le serveur VNC :

sudo apt-get install tightvncserver

Puis nous le démarrons :

tightvncserver

Il vous est demandé de choisir le mot de passe qui sera demandé lors des connexions VNC, notez que la taille maximale de ce dernier est de 8 caractères

Une fois cela fait, nous pouvons lancer une session VNC, toujours depuis le Raspberry :

vncserver :42

Maintenant, dans une autre fenêtre, nous allons nous y connecter, en utilisant xtightvncviewer, une fois installé lancez simplement :

xtightvncviewer

Il ne vous reste plus qu’a rentrer l’ip du Raspberry suivit du numéro de session choisie lors du lancement du serveur, dans mon cas : 192.168.1.18:42

raspberry

 Vous voilà maintenant connecté. emoji

Envie de partager ?
TwitterFacebookGoogle+LinkedIn

Poster un Commentaire

avatar